Formation Max6, crue 2013

Une fois de plus j’ai pu organiser, cette année, une formation Max6 au Jardin Moderne, accompagné de Bertuf (Morgan Daguenet) et Maël Teillant.

“Une fois de plus” car le format, la durée sont contraignants : 105h réparties sur deux périodes. Peu de personnes travaillant dans le spectacle peuvent s’accorder une telle parenthèse.

Pourtant il est clair que la portée d’une telle formation est vraiment différente. Sur l’apprentissage, bien sûr, mais aussi sur le parcours, la découverte, les rencontres qu’ils proposent. Car au-delà des cours, TD, projets abordés, il y a tout ce qu’il y a autour. Les périphériques, les discussions périphériques, qui ouvrent bien souvent sur de nouvelles pratiques, de nouvelles idées qui nous mettons au coeur de nos nouvelles créations.

Devant le développement des formations de deux jours ou d’une journée sur Arduino, Pure Data, Processing, Max6, je choisis de suivre la tendance tout en étant vigilant sur le résultat car j’entends aussi beaucoup de déceptions sur le manque de ciblage Contenu/Public, la faiblesse des sujets abordés lors des formations courtes.

Evoluer reste une affaire de temps. Comme l’acier a une limite dans sa vitesse de déformation (au delà il casse), nous aussi nous devons passer par des étapes, différentes pour chacun.

En attendant voici une petite vidéo d’un séquenceur de loop audio/vidéo en cours de construction lors de la formation.

Post your comment