Le songe d’une nuit d’été

“Le songe d’une nuit d’été” repart en tournée. Nous voilà à notre 32ème date.

sdne-86

sdne-38

Songe1-©-Philippe-Laurençon

sdne-31

Pour rappel c’est une pièce de Shakespeare traduite par A. Markowicz et F. Morvan, mise en scène par David Gauchard pour laquelle vous trouverez de plus amples informations sur cette page.
Pour ce projet, j’avais plusieurs demandes, notamment une concernant le jeu de la musique. Cette fois-çi, le musicien (Robert le magnifique) qui a signé la création sonore ne suivrait pas la tournée. Il fallait donc inventer un procédés qui permettrait à un comédien de jouer la musique sans de trop fortes contraintes d’apprentissage et avec un rendu live réaliste.
J’ai donc proposé une installation de lecture de QR codes, collés sur des cubes de bois, légèrement adaptée afin de permettre une installation rapide dans tous les types de théâtre et un taux d’erreur quasi nulle.
Je suis parti de symboles qui sont surtout utilisés dans les applications de réalité augmentée car je me disais que la détection serait suffisamment “robuste” pour fonctionner sur tous les plateaux, avec des contraintes d’éclairage assez forte.
Voici les symboles en question :

Bien sûr, il a fallu développer une application de reconnaissance qui permette d’identifier les symboles et les renvoyer au soft qui jouait la musique (Live dans ce cas là).
L’application s’appelle Oeil, vous la trouverez ici et la source .
C’est un projet Openframeworks.
Il y a quelques raccourcis clavier à l’application :
v pour obtenir les réglages vidéo
f pour passer en fullscreen
i pour afficher ou masquer les informations à l’écran
Lorsqu’un symbole est reconnu, son numéro s’affiche en vert, l’information est envoyée en OSC à une adresse (actuellement en localhost, soit 127.0.0.1 sur le port 12345). Lorsque le numéro de symbole s’affiche en rouge c’est qu’il va être perdu.

oeil_detection
Voici quelques photos du spectacle, avec, entre autres quelques rendus d’une autre invention qui permet d’avoir des lampes RGB, puissantes, sans fils, pilotables à distances.

Post your comment